L’unique et le véritable par Philippe MEYZIE

L’unique et le véritable par Philippe MEYZIE PDF

L'unique et le véritable

La présentation L’unique et le véritable par Philippe MEYZIE est l’une des nouveautés les plus importantes du 03/12/2021. Ce livre publié par l’éditeur Champ Vallon a été bien accueilli par les amateurs de ce genre littéraire.

Note des Lecteurs: 10.00 points.

Données de publication:

  • Auteur: Philippe MEYZIE
  • Éditorial: Champ Vallon
  • Date de publication: 03/12/2021
  • Catégorie:

Synopsis de L’unique et le véritable

À travers la notion de réputation, cet ouvrage aborde la reconnaissance desproduits d’origine et le développement d’un marché alimentaire original enFrance et à l’étranger entre 1680 et 1830. Il propose une « préhistoire »inédite des produits de terroir avant la mise en place des AOC au début du XXesiècle afin de mieux en comprendre les racines historiques d’une formeoriginale de définition de la qualité associée à un lieu. Dans lesdictionnaires modernes comme celui d’Antoine Furetière, la réputation estdéfinie comme une « bonne ou mauvaise opinion que les hommes ont des choses,ou des personnes. Les vins de Champagne, les melons de Langeais, les jambonsde Mayence, se sont mis en grande réputation, on en a grand débit ». Aliments,lieux et commerce y sont donc étroitement liés. Deux axes de réflexion sontici mis en œuvre pour saisir les relations entre réputation, origine etmarché. Le premier est d’interroger le lien du produit au territoire et lesfondements de la valorisation de l’origine géographique. Le second est deprendre en compte la dimension sociale et culturelle de l’économiepréindustrielle pour analyser quels étaient les critères de qualité partagéspar les différents acteurs (producteurs, marchands, consommateurs,prescripteurs) et les mutations du commerce en lien avec les cultures deconsommation. L’originalité de la démarche réside dans la mise en relationconstante entre produits, marchés et consommateurs pour étudier lareconnaissance des produits de terroir et leur valorisation commerciale. Ils’agit d’une approche globale, de la production jusqu’au consommateur, quifait varier les échelles d’analyse en mobilisant une documentation variée(dictionnaires de commerce, récits de voyage, traités agronomiques, cartesgastronomiques, correspondances commerciales, journaux d’annonces, dépenses debouche, etc). L’ouvrage est structuré autour de trois questions essentielles :quelle est la nature et la chronologie d’affirmation de la réputation desproduits alimentaires fondées sur une dénomination géographique ? Quels sontles acteurs et les mécanismes de leur construction ? Quels sont les effets dela réputation sur l’organisation et le fonctionnement des marchés alimentaires? La réputation est une plus-value immatérielle qui favorise la circulationdes marchandises et prend de l’importance au fur à mesure que les échelles ducommerce s’élargissent à compter des années 1680. La dénomination géographiquesert de signe d’identification durable pour de plus en plus de denrées aucours du XVIIIe siècle comme cela s’observe également dans le secteur textile.L’ouvrage reconstitue la géographie des comestibles réputés (français etétrangers) et son évolution. Cela permet de mesurer que la reconnaissance dujambon de Bayonne, de l’huile de Provence ou du Parmesan s’inscrit dans ladurée, alors que d’autres comestibles ont vu leur réputation disparaître. Laréputation territorialisée est un signal de qualité partagé par les acteurssans qu’il existe pour autant de normes définies et d’uniformité de laproduction. La référence à l’origine est un gage de confiance pour desacheteurs et des consommateurs éloignés des zones de production. Ellecorrespond à une marque collective, largement façonnée dans le monde marchand,qui éclaire sous un jour nouveau l’histoire des marques et des appellationsd’origine qui sont au cœur des débats actuels. L’histoire des réputationsterritorialisées dans un long XVIIIe siècle révèle que l’ancrage territorialest une construction, fruit du « vouloir humain » pour reprendre la belleexpression de Roger Dion, loin d’un déterminisme naturel et de l’idée detradition associés parfois à la notion de terroir. L’importance des réseaux detransport, les contraintes fiscales, les innovations techniques, lesstratégies commerciales, les intermédiations sociales et les évolutions desgoûts sont autant de facteurs qui expliquent la reconnaissance d’uneproduction associée à un lieu. Le livre s’attache à mettre en lumière ceux quicontribuent à définir un produit de « bon goût » et « véritable ». Leconsommateur recherche une forme de pureté, d’absolu, un aliment empreintd’une reconnaissance sociale et culturelle, et non la typicité du milieunaturel, un goût de terroir tel qu’on l’entend aujourd’hui où le rapport aulieu s’inscrit dans une logique de proximité. Cet ouvrage apporte ainsi deséléments neufs de réflexion sur la notion de terroir si en vogue aujourd’hui.Il développe aussi une réflexion originale sur la figure du « consommateur-connaisseur ». À l’époque moderne, la réputation est un gage de confiance quifavorise la circulation de marchandises bien identifiées que les marchandscherchent à acheminer dans les meilleures conditions à des consommateurs-connaisseurs souvent éloignés prêts à débourser pour obtenir ces denréesjugées les meilleures. Grâce à cette dynamique de la demande, jambons deBayonne, prunes de Brignoles, fromages de Sassenage sont commercialisés dansles capitales provinciales, à Paris et parfois aussi à l’étranger. À traversde multiples exemples concrets et au plus près des circuits de l’échange,l’ouvrage met en évidence une différenciation croissante des marchésalimentaires avec des réseaux d’approvisionnement, des conditions detransport, des lieux de ventes, des acteurs (épiciers, voituriers, pâtissiers)et des pratiques commerciales qui différent assez nettement. Dans la secondemoitié du XVIIIe siècle, un marché gourmand à l’échelle nationale etinternationale détaché peu à peu du reste du commerce alimentaire sedéveloppe. La prise en compte de la demande, la volonté d’initier les modes,l’innovation commerciale que l’on retrouve dans les magasins de comestibles,vitrines de ce nouveau commerce, participe à la mise en place d’une offrenouvelle qui répond à un désir de consommation qui s’étend au-delà del’aristocratie à la veille de la Révolution. Le marché des produits d’originerévèle la coexistence dans l’économie de la seconde moitié du XVIIIe siècled’usages anciens caractéristiques de l’Ancien Régime (une demande influente etsocialement différenciée, le recours à des circuits parallèlesd’approvisionnement, la valeur sociale dans la définition de la qualité desmarchandises) et de pratiques nouvelles (améliorations techniques de laproduction, innovations commerciales, spécialisations économiques, diffusionde l’information auprès des consommateurs, élargissement du marché). Tous ceséléments s’inscrivent dans un renouveau de l’analyse historique de l’essor desconsommations, de la définition de la valeur, des liens entre les territoireset des circuits de l’échange dans les économies préindustrielles. PhilippeMeyzie (philippe.meyzie@u-bordeaux-montaigne.fr) est maître de conférences HDRen histoire moderne à l’université Bordeaux Montaigne-CEMMC. Membre honorairede l’Institut universitaire de France, il consacre ses recherches à l’histoiredes consommations, de l’alimentation, de la réputation et des circulationsmarchandes en France et en Europe du XVIIe au XIXe siècle. Il a publiénotamment L’alimentation en Europe à l’époque moderne, Paris, Armand Colin,2010 et codirigé plusieurs ouvrages collectifs : Des produits entre déclin etrenaissance (XVIe-XXIe siècles), Bruxelles, Peter Lang 2018 ; Les produits deterroir. L’empreinte de la ville, Rennes/Tours, Presses universitaires deRennes/Presses universitaires François Rabelais, 2015 ; L’approvisionnementdes villes portuaires en Europe du XVIe siècle à nos jours, Paris, PUPS, 2015.

Informations sur L’unique et le véritable:

  • Formats Disponibles: PDF, ePub, Mobi, DRM Adobe y MP3.
  • Quantité de Téléchargements: 585 fois.
  • Taille du Fichier: 730 Kb.
Recherches liées à L’unique et le véritable de Philippe MEYZIE

Lire maintenant L’unique et le véritable, L’unique et le véritable PDF, L’unique et le véritable ePub, L’unique et le véritable Mobi, L’unique et le véritable AZW3, L’unique et le véritable IBA, L’unique et le véritable LRS, L’unique et le véritable FB2, L’unique et le véritable DJVU, L’unique et le véritable LIT, L’unique et le véritable RFT, Telecharger L’unique et le véritable pdf gratuit, Livre gratuit à télécharger.